Réaliser une salle de cinéma chez soi

C’est le rêve de tout cinéphile : posséder sa propre salle de cinéma dédiée dans sa maison ou son appartement

Voici un aperçu de ce que pourrait être la décoration d’une salle de cinéma à la maison. L’éclairage très localisé et la couleur du sol et des murs sont étudiés pour rappeler l’ambiance des salles de cinéma professionnelles. La mise en place d’un faux plafond facilite l’encastrement des spots LED ou basse tension destinés à éclairer et mettre en valeur les affiches de films. La pénombre impose de guider les pas des spectateurs en disposant des rubans lumineux le long des plinthes, ce qui participe à l’ambiance « cinéma » de la pièce.

Salle de home-cinéma dédiée

Le traitement acoustique

C’est sans doute la partie la plus contraignante et la plus importante dans une salle home-cinéma dédiée. Le traitement acoustique de la pièce permet en effet d’optimiser le rendu sonore pour les spectateurs, mais également d’isoler la pièce pour ne pas être gêné par les bruits extérieurs ni déranger ses voisins lors de la projection des films.

  • Généralement, il est conseillé d’opter pour des parois absorbantes en ce qui concerne le mur situé derrière l’écran, le premier tiers des murs latéraux et du plafond à partir de l’écran ainsi que le mur du fond, à l’arrière de la salle de projection. Les deux tiers restant des murs latéraux et du plafond adopteront pour leur part un matériaux diffusant, ou bien être recouverts, en tout ou partie, de panneaux ou de diffuseurs acoustiques. Cela permettra d’éviter la formation d’écho par la réverbération des ondes sonores sur les murs.

Ici, les panneaux diffuseurs installés au mur, derrière le canapé, permettent de diffracter les ondes sonores afin d’éviter tout phénomène d’écho.

On peut combiner isolation phonique et matériaux absorbant en montant une ossature en chevrons fixés sur les murs existant, comme sur la photo ci-dessous. On prendra soin d’intercaler entre les mur/le sol et les chevrons un matériaux absorbant faisant office de silent-bloc pour éviter toute vibration parasite (pieds/plaques de caoutchouc par exemple). On disposera ensuite de la laine de roche en épaisseur suffisante entre les chevrons, avant de recouvrir l’ensemble d’un tissu d’ameublement tendu.

Pack d'enceintes Elipson Infinite 7.1

Si de tels travaux ne sont pas envisageables, on peut alors utiliser des panneaux absorbants à fixer aux murs, déclinés en plusieurs versions selon les fréquences à absorber.

Si on utilise une toile  trans-sonore comme écran de projection, on peut tout à fait envisager d’utiliser des enceintes encastrables ou d’intégrer des enceintes vinéma dans la cloison derrière l’écran.
Attention ! La face avant de chaque enceinte doit se trouver exactement sur le même plan que la paroi dans laquelle elle est encastrée.

Salle home-cinéma avec panneaux absorbant Vicoustic

Cette salle home-cinéma dédiée réalisée dans une pièce existante réaffectée à cette utilisation adopte un traitement acoustique constitué de panneaux absorbants fixés aux murs (visibles de part et d’autre de la porte).

Les enceintes frontales peuvent être placées simplement à gauche et à droite de l’écran, sur une estrade comme dans les salles de cinéma professionnelles, l’enceinte centrale posée au sol (on devra alors l’orienter vers les spectateurs) ou montée sur un pied pour enceinte. Si l’estrade est creuse (structure en bois recouverte d’un plancher, par exemple), il faudra combler le vide de la structure avec de la laine de roche ou tout autre matériau absorbant, afin d’éliminer tout risque de vibration et de résonance.

Au-dessus des spectateurs, la réalisation d’un plafond suspendu est sans doute la solution la plus simple à mettre en œuvre et la plus pratique. Là encore, il faudra veiller à bien isoler acoustiquement la paroi avant la mise en place de plaques de plâtre ou d’un tissu tendu. On peut par ailleurs profiter de l’espace au-dessus du faux-plafond pour faire passer les différents câbles de l’installation dans des gaines techniques dédiées. La surface du plafond devra également être traitée acoustiquement, idéalement selon la règle des 1/3 absorbant – 2/3 diffusant en partant de l’écran vers le fond de la salle. 

L’éclairage

Ce n’est pas parce qu’on regarde les films dans la pénombre que l’éclairage de la salle home-cinéma doit être négligé, bien au contraire !

L’éclairage d’une salle home-cinéma doit répondre à plusieurs objectifs : mettre en valeur la décoration de la pièce (avant et après la projection), assurer un éclairage d’ambiance (très faible) durant la séance, pour que les spectateurs ne soient pas dans l’obscurité totale, et permettre la circulation des personnes en toute sécurité avant, pendant et après la séance. Il est donc judicieux de prévoir deux circuits d’éclairage distincts, l’un dédié à l’éclairage général de la pièce, l’autre à l’éclairage limité et tamisé durant la projection.

L’éclairage global de la pièce peut être réalisé avec des spots ou des appliques, pour mettre en valeur affiches et objets décoratifs. La mise en place de plusieurs sources d’éclairage indirect permet également de diffuser une lumière d’ambiance sans éblouir les spectateurs. On peut également réaliser un « ciel étoilé » au plafond en y implantant de multiples LED. L’utilisation de variateurs d’intensité ou d’ampoules connectées pilotables depuis un smartphone ou une tablette permet de tamiser progressivement la lumière ambiante en début de séance, jusqu’à extinction complète, afin de préparer l’œil des spectateurs avant la projection. Passé le générique de fin, on augmente progressivement l’intensité lumineuse, pour ne pas être agressé brutalement par une lumière trop vive. Le nec-plus-ultra : une centrale domotique qui gère l’intégralité de l’éclairage de la pièce, avec pilotage depuis un smartphone ou une tablette et programmation de scénarios, pour adapter automatiquement l’ambiance lumineuse selon ses besoins et ses envies, d’un seul geste.

Système domotique Fibaro

Fibaro propose une gamme complète de produits destinés à automatiser la gestion de l’éclairage mais aussi des appareils électriques, des ouvrants et du chauffage dans toute la maison. L’interface de commande sur smartphone, tablette et PC est particulièrement complète tout en demeurant accessible et simple d’emploi.

L’éclairage d’ambiance permet de maintenir une (très) légère visibilité pour limiter le risque de fatigue visuelle durant la séance. Il doit également matérialiser les reliefs du sol (estrades, marches) et les contours de la salle home-cinéma (le long des plinthes), pour faciliter d’éventuels déplacements durant la séance. Il peut être réalisé à l’aide de rubans de Led, idéalement des modèles dont l’intensité lumineuse est variable  qu’on peut contrôler via une application depuis un smartphone ou une tablette.

Fauteuils ou canapés ?

Tout dépend de l’importance que vous accordez à chacun des termes de l’expression « home-cinéma« , le plus important étant que les spectateurs soient installés confortablement pour profiter pleinement de chaque séance.

Si pour vous c’est le « Home-sweet-home » qui prime, alors vous privilégierez de larges canapés et fauteuils avec repose-pieds, moelleux à souhait, sur lesquels vous pourrez vous étaler et paresser pendant la séance, une couverture sur les jambes et un chocolat chaud fumant entre les mains.

Lumene Hollywood Confort Cinéma

Rangée de fauteuils en tissu rouge avec assises rabattables et porte-gobelet sur l’accoudoir.

Si c’est le « Cinéma » qui prévaut, vous pouvez essayer de dénicher quelques fauteuils d’occasion rescapés d’une ancienne salle de cinéma de votre quartier, ou mieux, vous équiper de véritables fauteuils de cinéma. Avec leur assise rabattable et ajustable en hauteur et leurs accoudoirs équipés de porte-gobelets pour la boisson et le popcorn, ils offrent tout le confort qu’on est en droit d’attendre d’une véritable salle de cinéma.

Dans cette salle home-cinéma, chaque spectateur est particulièrement choyé et dispose d’un fauteuil large et confortable, avec dossier inclinable et repose-pieds escamotable électriquement. Notez que les contremarches sont matérialisées par de discrets sports à LED bleus. Le traitement acoustique de la pièce est soigné : on distingue clairement les panneaux diffuseurs fixés aux murs et la porte est capitonnée pour une isolation phonique renforcée. Plusieurs éléments de décoration prennent place dans des niches ménagées à cet effet.

Les gourmands verront immédiatement l’intérêt d’installer dans leur salle home-cinéma une machine à pop-corn et un réfrigérateur pour stocker boissons et friandises glacées, tandis que les amateurs se sensations fortes pourront équiper canapés et fauteuils de vibreurs. Reliés à la sortie LFE de l’ampli home-cinéma, ils génèrent des vibrations lors des explosions, détonations et autres temps forts des films et séries visionnés. La séance cinéma prend alors une toute autre dimension.

La machine à popcorn Simeo

Connexion House est votre interlocuteur privilégié pour les installations de Home cinéma.

Située à Marseille dans les Bouches du Rhône, notre équipe intervient dans toutes la région Sud Provence Alpes Côte d’Azur.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations d’installation de système de home cinéma ou obtenir une étude gratuite ?